Verrière acier ou verrière bois ?

Quels avantages d’une verrière d’atelier ?

La tendance des verrières d’atelier n’est pas un phénomène nouveau. Déjà depuis plusieurs années et tirant son inspiration initiale des lofts, la verrière est un élément que l’on aime mettre en place dans différents lieux dans sa maison : c’est une séparation idéale pour cloisonner l’espace sans vraiment fermer et surtout en conservant la lumière. Dans une cuisine, ou une entrée ou encore pour séparer une chambre et une salle de bain.
Dans les lieux collectifs tels que bureaux ou restaurants, le verrière d’atelier a également le vent en poupe. On joue le cloisonnement en gardant la transparence des lieux. Dans un restaurant la verrière mise en place entre la cuisine et la salle, nous permet d’être mis au centre du restaurant, sans être dérangé par les odeurs et les bruits mais en participant par les yeux au « coup de feu » en cuisine.

Quels types de matériaux possibles pour la mise en place d’une verrière ?

La verrière en acier tout d’abord : elle reste dans le « vrai esprit industriel ». Les puristes n’en souhaitent pas d’autres.
La verrière sur mesure en acier permet aussi plus de fantaisie et de créativité dans le design des vantaux et du positionnement des traverses. En fonction de la configuration de la verrière, on peut jouer sur la finesse des montants.
Pour remédier à l’image de robustesse de l’acier on peut également choisir parmi une palette de coloris très variée : foncé ou brut si l’on veut garder l’esprit industriel, clair ou blanc pour être visuellement moins présente.

La verrière en bois : Elle se marie mieux dans un esprit scandinave si on souhaite la laisser brute. Elle est certes plus légère et donc plus facile à mettre en place. C’est une autre philosophie de verrière